POÉSEA

Classé dans : Non classé | 0

La mer et les éléments transforment avec « Poésea » de vieilles coques de bateaux en tableaux de Maîtres, abstraits et poétiques. Musée à ciel ouvert, la matière ensevelie sous de multiples strates de peintures, algues ou coquillages, témoigne de l’histoire et des blessures de l’embarcation. Cette cartographie presque géologique des coques révèle ce qu’il advient du travail de l’homme à l’épreuve du temps et des éléments. Ces « beaux dégâts » naturels sont un exact reflet de la réalité telle qu’elle est visible à l’œil nu ici ou là, le long d’un quai, sur une plage ou dans un coin de chantier naval. Nous n’avons apporté aucun éclairage additionnel ni effectué de retouche à l’aide de logiciels spécialisés.

À l’interface de la terre et de la mer, du voyage et du rêve, de l’ici et de l’ailleurs, nous sommes également partis à la rencontre des bénévoles de l’association Amarrage. Cette association a pour mission de restaurer le patrimoine maritime normand, tout en créant du lien social pour des patients souffrant de pathologies psychiques. Patients et bénévoles passionnés de mer se retrouvent à l’atelier pour restaurer des bateaux, font vivre les chants marins et la navigation à l’ancienne. Restaurer l’ouvrage permet à l’homme de réparer le bateau tout en donnant libre court à ses voyages imaginaires, mais il arrive parfois que les blessures du bateau fassent écho à celles de l’homme et que de manière extraordinaire, ce soit le bateau qui répare l’homme.

Suivre Karine Nowak:

Auteur-Photographe

Articles récents de